Remarquez, leurs regards sans aucune culpabilité, ni humanisme, ni compassion. Définitivement, c'est le mal absolu qui pendait l'humanité. Si le diable existe, il doit avoir ce regard vide.
La carte postale représente le lynchage de Lige Daniels, au Texas le 13 août 1920. un garçon de 16 ans accusé d'avoir tuer une blanche.

La carte postale représente le lynchage de Lige Daniels, au Texas le 13 août 1920. un garçon de 16 ans accusé d'avoir tuer une blanche.

Même après l'abolition de l'esclavage, en Amérique les blancs continuaient à pendre les noirs haut court. Le racisme était encore plus vive, parce que le noir prétendait à être l'égale du blanc. Mais que lui restait-il donc à pauvre bougre de blanc? Déjà il commençait à se rendre compte que la couleur de sa peau n'était pas gage d'intelligence, son nez crochu ne le positionnait pas au sommet de l'humanité. Ils devenaient de plus en violents, ils piégeaient les noirs pour ensuite pouvoir les lyncher et les pendre, au milieu d'une foule blanche à la curiosité malsaine, qui se délectent de meurtres d'innocents. Les éxécutions étaient planifiées, ils torturaient la victime régulièrement, elle était maintenue en vie, jusqu'a ce que le corps ne puisse plus en supporter d'avantage, ensuite ils la pendaient pour le spectacle. Ces assassinats été immortalisés par cartes postales.

Retour à l'accueil