Les noirs du Pakistan
Les noirs du Pakistan
Les noirs du Pakistan
Les noirs du Pakistan
Les noirs du Pakistan

La communauté afro-pakistanaise, les makranis sont des descendants d'esclaves razziés principalement sur côtes malgaches, par des négriers, déportés au Pakistan via Oman par le port Baloutchistan. Un linguiste britannique Richard Burton mentionne leur présence en 1851 au Pakistan. Environ 250 000 Makranis d'origine africaine vivent entre le Pakistan et l'Iran. Ils sont aussi appelés Dada, Sheedi, Syah ce qui veut dire noir. Mais on les nomme aussi de façon péjorative Gulam (esclave) ou Naukar (serviteur). Ils constituent la plus basse caste, et son victimes de racismes, d'exclusion, surtout ils sont bien cachés. Ils se sont accrochés à la culture africaine comme tous les déportés et parle une langue qui leurs est propre, un mélange de swahili et de langues locales (comme le Créole). Les danses, la musique de leurs ancêtres transparait nettement dans les leurs, ils sont pour la plupart musulmans et soufis.

Images: O. Massood Ahmed, Karashi, Pakistan

Retour à l'accueil