Top 10 des illustratrices afro à connaître

Entre BD humoristiques et dessins chargés de messages, ces artistes ont choisi de mettre la femme noire à l’honneur. Voici un top 10 d’illustratrices afro à ne pas manquer.

Une image vaut mieux que mille mots, et ces artistes l’ont bien compris !

1 – Vanessa a.k.a Vee présente la Martinique en folie

Vanessa, a.k.a. Vee, est une illustratrice originaire de la Martinique. Depuis décembre 2007, elle met en lumière avec humour dans son blog BD, Un Lézard à Madinina, des scènes de son quotidien, ainsi que ses rêves. Avec son blog, elle a remporté le Scoop d’Or en 2009 et le Prix Coup de Cœur de Elle.fr en 2011 au Grand Concours des Blogueuses Elle.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
2 – Peniel Enchill et sa positive attitude

Peniel Enchill est une jeune illustratrice freelance anglaise d’origine ghanéenne. Sa culture ainsi que son héritage ouest africain lui inspire ses illustrations fashion et lifestyle. Par ses dessins, elle espère donner à la femme noire une place plus importante et positive dans la société, mais comme elle le dit « one sketch at a time » (un sketch à la fois).

Top 10 des illustratrices afro à connaître
3 – Marissa Keita et ses silhouettes waxées

Marissa Keita mélange le wax et la mode pour créer ses dessins assez singuliers qu’elle imprime sur des pulls, des tote bags et autres accessoires de modeuse et modeur. Ses silhouettes sans visages et colorés s’inspirent de sa culture ivoirienne et des pagnes que porte sa mère.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
4 – Hina Hundt, la cerise électrique

Dans ses dessins, Hinda Hundt cherche à refléter le plus justement possible son univers et tourne à la dérision des scènes de son quotidien avec des femmes noires sensuelles et porteuses de messages. Elle décline ses dessins colorés sur différents supports tels que des coussins, des housses d’ordinateur portable ou encore des horloges. La Cerise Électrique nous fait part de ses aventures et de ses croquis sur son blog.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
5 – Nicholle Kobi alias Nikisgroove représente le Black Power

Sur ses dessins visibles sur son Tumblr et Instagram, Nicholle Kobi représente des femmes noires, fortes, modernes, aux cheveux naturels, et stylées dans leur vie quotidienne.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
6 – Diana Ejaita, la minimaliste

D’origine jamaïcaine, cette artiste joue avec le noir et blanc, les contrastes et les différentes textures pour créer des œuvres de style minimalistes ainsi que des vêtements du même style. Diana Ejaita met en avant la force de la féminité africaine. On retrouve dans son travail d’anciens signes et idéogrammes Nsibidi enseignés à l’école il y a des siècles.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
7 – Thiandiwe Tshabalala, l’art provocateur

Cette artiste Sud Africaine fan de Beyonce n’a pas son crayon dans sa poche. Thiandiwe Tshabalala n’hésite pas à traiter de sujets sensibles en Afrique du Sud, de politique etc. La question d’être une femme noire et féministe est récurrente dans son travail aux couleurs rouges orangés.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
Top 10 des illustratrices afro à connaître
8 – Adelosa Lasisi, entre urban et traditions

Adesola Lasisi est nigériane, passionnée de mode mais timide. Alors, c’est dans ses dessins que l’artiste fashionista s’exprime en dessinant des tenues qu’elle aimerait pouvoir porter. Son style est un mélange d’urban chic et de traditionnel aux couleurs chatoyantes.

9 – Ruramai Musekiwa, ambassadrice du Black is beautiful

Connue pour son projet créatif Sibhale, Rarumai Musekiwa, originaire du Zimbabwe, a mis en avant les grandes femmes africaines comme Lupita Nyong’o ou Miriam Makeba. Ce projet a pour objectif de combattre la vision qu’ont les jeunes filles noires d’elles-mêmes à cause des médias. Ses œuvres sont frappantes et chargées de messages lourds tels que la guerre ou la recherche identitaire.

Top 10 des illustratrices afro à connaître
10 – Woohzoo Lyn : une amatrice sensible

Woozoo Lyn n’est pas une illustratrice professionnelle, pourtant ses dessins valent le détour. Elle ne cherche pas à représenter des scènes du quotidien, mais plutôt des sentiments comme la joie ou la tristesse, la colère etc. Ce qui intéresse Whoozoo Lyn, et ce qui l’a poussé à dessiner des femmes noires, c’est la chevelure au naturel de ces dernières : leur texture particulière et complexe à dessiner. Un moyen pour elle d’explorer toutes les possibilités de sa palette virtuelle.

©Woohzoo Lyn / woohzoolynstation.com

©Woohzoo Lyn / woohzoolynstation.com

Retour à l'accueil