Yaa Asantewaa

Yaa Asantewaa

La Reine Mère Nana Yaa Asantewaa
Du Clan Ejisu de l'Asante (1863 -1921)

Yaa Asantewaa fut nommée Reine Mère de l'Ejisuhene, (partie de la Confédération Asante ou Ashanti) après que son frère Nana Akwasi Afrane Okpese
fut exilé par les britanniques. Avant la colonisation l'empire Ashanti été influent et développé. Asantewaa était la gardienne du "Golden Stool" (Sika dwa), Cette puissante Confédération Ashanti (Asanteman) est une fédération indépendante de la grande famille des Asanti qui ont régné de 1701 à 1896.
L'histoire de la Reine Mère Nana Yaa Asantewaa est une histoire qui est le fondemement même de la nation du Ghana. En 1896, Asantehene (roi) Prempeh I de la fédération Asanteman est capturé puis exilé aux îles Seychelles par les Britanniques qui appelle alors la région «Gold Coast» britannique. Le frère d'Asantewaa était parmi les hommes exilés avec Prempeh I, déporté en raison de son opposition à la colonisation britannique en Afrique occidentale.

 

Une rare photo de Yaa Asantewaa.

Une rare photo de Yaa Asantewaa.

En 1900, le gouverneur colonial britannique Frederick Hodgson  convoqua une réunion dans la ville de Kumasi des dirigeants locaux d'Ashantehene. Lors de la réunion, Hodgson menace de laisser le roi Prempeh I en exil loin de sa terre natale si les Ashanti ne leur livrent pas l'historique, ancestral "Golden Stool" symbole dynastique de l'empire Ashanti. En fait, le pouvoir était transféré à chaque Asantahene par un couronnement cérémonial impliquant le tabouret d'or sacré. Le gouverneur colonial exigeait qu'il lui soit remis pour que Hodgson puisse s'asseoir dessus.

Le Sika'dwa était le symbole de la puissance à cette époque de la nation Ashanti. Yaa Asantewaa était la gardienne du tabouret d'or. Après ces réunions, les Ashantehenes de la fédération se sont réunis pour discuter de la requête des colons britanniques. Après avoir entendu certains des Ashantehenes étaient sur le point de céder la demande des britanniques, la reine mère Yaa Asantewaa se leva, dit ce qui suit:


"Je vois que certains d'entre vous ont peur d'aller se battre pour notre roi. Si c'étaient les jours glorieux d'Osei Tutu, Okomfo Anokye, ou Opoku ware I, les chefs ne regarderaient pas leur roi se faire enlever sans faire feu. Aucun européen n'aurait pu parler aux chefs Ashanti comme le gouverneur vous a parlé ce matin. Est-ce vrai que la bravoure Ashanti n'est plus ? Je ne peux pas le croire. C'est impossible ! Je dois dire ceci : si vous, les hommes d'Ashanti, ne n'y allez pas, alors nous le ferons. Nous, les femmes, le ferons. J'en appellerais à mes camarades femmes. Nous nous battrons ! Nous nous battrons jusqu'à ce que la dernière des nôtres tombe au champ de bataille."
   
 

The golden stool ou Sika'dwa

The golden stool ou Sika'dwa

La "guerre du tabouret d'or" entre les Ashanti et les britanniques a été menée par la Reine Mère Nana Yaa Asantewaa avec une armée de 5.000 individus. Lorsque Yaa Asantewaa fut capturée par les Britanniques et déportée, sa bravoure  redonna un regain d'espoir, entrainant la naissance d'un mouvement à l'échelle du royaume pour le retour de Prempeh I et pour l'indépendance du pays. le royaume Ashanti est une région administrative au centre du Ghana où la plupart des habitants sont des Ashanti et parlent le Twi, un groupe de langue akan. En 1935 le Tabouret d'Or a été utilisé pendant la cérémonie de couronnement d'Osei Tutu Agyeman Prempeh II (qui a régné de 1935 à 1970). Le Ghana a accédé à l'indépendance en  1957. Un musée est consacré à la Reine Mère Nana Yaa Asantewaa à Kwaso dans le district d'Ejisu-Juaben au Ghana.

  1. Arhin Kwame, "The Political and Military Roles of Akan Women" in Christine Oppong (ed.
  2. "Yaa Asantewaa" [archive], in The Oxford Encyclopedia of Women in World History, 2008.
  3. General News of Sunday, 25 July 2004
Le drapeau du Ghana ou fugure le golden stool symbole du pouvoir des Ashanti

Le drapeau du Ghana ou fugure le golden stool symbole du pouvoir des Ashanti

Retour à l'accueil