Bennet Ifeakandu Omalu l'africain qui a mit à genou la toute puissante NFL américaine.

Bennet Omalu est le médecin qui a découvert l'Encephalopathie traumatique chronique chez les anciens joueurs de football, déclenchant des années de déni de la NFL, la ligue de football américain.
 Né au Nigeria en 1968, Bennet Omalu est diplômé de l'école de médecine de l'Université du Nigeria, avant de poursuivre sa formation aux États-Unis. En 2002, il découvert la présence d'une maladie dégénérative dans le cerveau de l'ancien joueur de football professionnel Mike Webster. Maladie qu'il nomme "Etat encéphalopathie traumatique chronique (CTE). Mais la NFL ne veut rien entendre parce que c'est de millions de dollars qui sont en jeu. Le docteur Omalu y perdra beaucoup mais ne baisse pas les bras et les preuves croissantes ont fini par forcer la ligue à faire des concessions. Les travaux d'Omalu ont été portés à l'écran dans "Concussion", "seul au monde" pour la version Française en 2015, avec Will Smith dans le rôle du docteur.

Bennet Ifeakandu Omalu l'africain qui a mit à genou la toute puissante NFL américaine.

Bennet Ifeakandu Omalu est né à Nnokwa, Nigéria, en septembre 1968, pendant la guerre civile nigériane. Le conflit a forcé sa famille à quitter leur village d'Enugwu-Ukwu, mais ils ont finalement pu y retourner après pour reprendre une vie assez confortable.

Il est le sixième de sept enfants d'un ingénieur civil et d'une couturière, Omalu est un étudiant timide mais doué avec une imagination fertile. Il est admis au collège du gouvernement fédéral à Enugu à l'âge de 12 ans. Il rêvait d'être pilote de ligne. Toutefois, à l'âge de 15 ans, il entame des études de médecine à l'Université du Nigeria.

Après son diplôme obtenu en 1990, Omalu intègre l'hôpital universitaire de Jos comme interne, avant d'être admis comme chercheur à l'Université de Washington en 1994. Il traille ensuite au Harlem Hospital Centre, où il a développé son intérêt pour la pathologie.
En 1999, Omalu déménage à Pittsburgh il est le pathologiste encadré par Cyril Wecht au bureau du coroner du comté d'Allegheny. Il poursuit ses études à l'Université de Pittsburgh, en neuropathologie en 2002, une maîtrise en santé publique et en épidémiologie en 2004.


C'est en travaillant au bureau du coroner en septembre 2002, que Omalu est amené a examiner le corps de Mike Webster, un ancien joueur de football professionnel avec les Pittsburgh Steelers de la NFL. Webster presentait des signes de dépressions avant sa mort d'une crise cardiaque à l'âge de 50 ans, et Omalu trouve de curieux indices dans le cerveau de l'ancien joueur. Après un examen minutieux du cerveau, Omalu découvert l'accumulation d'un type de protéines qui sont responsable de l'altération du fonctionnement de son cerveau.

Ce dysfonctionnement est semblable à la «démence pugilista», une maladie dégénérative diagnostiquée des décennies plus tôt chez les boxeurs. Après avoir confirmé ses conclusions auprès de professeurs de haut niveau à l'Université de Pittsburgh, Omalu la nomme "Etat d'encéphalopathie traumatique chronique (CTE) et présente ses travaux intitulés «Encephalopathie traumatique chronique dans un joueur national de ligue de football» à la revue médicale Neurosurgery.
 

 

Bennet Ifeakandu Omalu l'africain qui a mit à genou la toute puissante NFL américaine.

Après la publication en juillet 2005, le comité de rédaction de la neurochirurgie fait savoir que la NF et le Comité des lésions cérébrales traumatiques légères de la NFL exige une rétractation du docteur Omalu. Il y'a des millions de dollars en jeu. Il pousse encore plus en avant ses examens grâce à un nouveau cas, Terry Long, un ancien footballeur qui s'est suicidé à 45 ans. Il constate la même accumulation de protéines. Son article sur la neurochirurgie est publié en novembre 2006.
En tant que porte-parole de la NFL, le Comité MTBI essaye de discréditer les recherches du docteur Omalu comme étant «imparfaites» et nie tout lien entre le sport et les dommages cérébraux chez les anciens joueurs. Cependant, Omalu a un soutien de taille, le Dr Julian Bailes, président de la neurochirurgie à l'École de Médecine de West Virginia University, ancien médecin de l'équipe des Steelers. Avec Bailes et l'avocat Bob Fitzsimmons, Omalu fonde le "Sports Legacy Institute" (plus tard renommé la Concussion Legacy Foundation) pour continuer la recherche sur la CTE.

Malgré les menaces et les intimidation de la NFL, Omalu et ses partisans remportent une victoire. La famille de Mike Webster obtient un dédommagement important en décembre 2006. Le mois de juin suivant, Roger Goodell, commissaire de la NFL convoque un sommet pour discuter de la question avec des médecins de la ligue et des chercheurs indépendants, rancuniers, il n'invitent pas Omalu à participer à la rencontre.
 

 

 

Bennet Ifeakandu Omalu l'africain qui a mit à genou la toute puissante NFL américaine.

Suite a des intimidations contre sa femme qui perd leur bébé, Omalu déménage en Californie à l'automne 2007 pour un nouveau poste de médecin légiste en chef du comté de San Joaquin, tout en poursuivant des études supérieures à l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh et obtient son MBA en 2008. Cette année, il publit également son Premier livre, "Play Hard, Die Young: Football Dementia, Depression, and Death," il  continue la recherche sur le CTE en s'intéressant aux athlètes d'autres sports et aux vétérans de guerre.

En 2009, le travail exhaustif d'Omalu sur le sujet porte ses fruits. Le magazine GQ de septembre loue ses efforts de sensibilisation aux lésions cérébrales liées au football et dénonce le refus de la NFL de coopérer. Le commissaire Goodell et d'autres cadres de la NFL sont appelés à témoigner devant un comité judiciaire, provoquant une révision de la MTBI et des changements de règles pour améliorer la sécurité, ainsi qu'un procès intenté par des milliers d'anciens joueurs contre la NFL.

L'histoire d'Omalu est parvenu jusqu'aux oreilles du roi d'Hollywood, le puissant Ridley Scott, qui a mandaté Peter Landesman pour écrire et diriger un long métrage, il a convaincu l'acteur Will Smith pour le rôle principal. Le film intitulé "Concussion", sortit avant noël 2015, a connu un grand succès. Will Smith adopte l'accent nigérian et la gestuelle d'Omalu avec beaucoup de talent et de générosité.

Retour à l'accueil